Union des maires de l'Oise
6, rue Jean-Baptiste Boyer
CS 40622
60 006 BEAUVAIS Cedex
Tél. 03 44 45 15 51 - Fax : 03 44 45 02 05
 
Identifiant
Mot de passe
Bienvenue sur le site de notre association !
Nous avons plaisir à vous accueillir sur le site internet de l'Union des Maires de l'Oise.
Celui-ci est conçu comme une plate-forme de services, d'informations et d'échange sur toutes les thématiques liées aux communes et intercommunalités sur un plan local, et national.
Notre association a pour mission spécifique de guider les élus locaux du Département dans l'exercice de leurs fonctions et de répondre à l'étendue de leurs interrogations.
Ainsi, conseiller les élus, les informer, les former, défendre leurs intérêts et faciliter les relations entre tous constituent les fondements de notre action.
Nous espérons que vous trouverez réponses à toutes vos interrogations en parcourant notre site, et vous en souhaitons excellente visite.
Guide de l'UMO sur le fonctionnement du conseil municipal - 14/04/2014
Retrouvez notre guide sur le fonctionnement du conseil municipal consultable en ligne.
Note d'information sur l'installation des conseils municipaux et des conseils communautaires - 27/03/2014
Une note d’information en date du 24 mars 2014 vous indique les mesures à prendre par les conseils municipaux et les organes délibérants des EPCI à la suite du renouvellement général. Elle vise à faciliter l’installation des conseils municipaux, des conseils communautaires et des organismes qui en dépendent et rappelle les différentes mesures qui doivent être prises par les nouveaux élus.
ERRATUM : guide sur l'installation du conseil municipal - 24/03/2014
ERRATUM : L’installation du conseil communautaire devra intervenir le 2 mai au plus tard, contrairement à ce que nous vous avons indiqué en page 4 de notre guide sur l’installation du conseil municipal.
Informations relatives aux élections municipales - 20/03/2014
Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous, la circulaire diffusée ce jour par le Ministère, relative à l’élection et mandat des assemblées et des exécutifs municipaux et communautaires.

Par ailleurs, à 48h de l’échéance, nous profitons de ce mail pour procéder à quelques rappels fondamentaux :

1/ Nous rappelons que la carte d’identité n’a plus à être exigée pour les électeurs des communes de moins de 1000 habitants. Le Décret de ce jour est à votre disposition sur notre site internet.

2/ Méthode de calcul de répartition des sièges (Conseil municipal et conseil communautaire) pour les communes de 1000 habitants et plus :
• Etape 1 :La liste ayant obtenu la majorité (absolue au 1er tour et relative si deuxième tour) se voit directement attribuer la moitié des sièges (arrondi à l’entier supérieur lorsqu’il y a plus de quatre sièges à pourvoir, et à l’entier inférieur lorsqu’il y a moins de quatre sièges à pourvoir).
• Etape 2 : on divise, par le quotient électoral, les voix obtenues par chacune des listes (Quotient électoral = suffrages exprimés/sièges restant à pourvoir. Le résultat de cette division doit être arrondi à l’entier supérieur). Pour chaque liste on obtient un chiffre qui, arrondi à l’entier inférieur, est égal au nombre de sièges à attribuer à la liste.
• Etape 3 : s’il reste des sièges à attribuer (sinon, la répartition est terminée), on attribue les sièges manquants selon la règle de la plus forte moyenne : Pour chaque siège à pourvoir, on divise les voix obtenues par chaque liste, par le nombre de sièges déjà attribués à la proportionnelle + 1. La liste qui a obtenu la plus forte moyenne obtient le siège (Soit: nombre de voix obtenues par la liste/(sièges obtenus par la liste en application du quotient électoral )+ 1). Cette opération est à renouveler jusqu’à épuisement des sièges restant à pourvoir.
Attention : Seules les listes ayant obtenu 5% des suffrages exprimés sont admises à la répartition des sièges.
Nous rappelons également que la préfecture a mis en ligne une calculette permettant d’effectuer ce calcul automatiquement (via tableur Excel).

3/ Pour les communes de moins de 1000 habitants, l’élection au premier tour suppose deux conditions (art L253 du code électoral) :
-la majorité absolue des suffrages exprimés
-un nombre de suffrages égal au quart des électeurs inscrits.
Pour les communes de 1000 habitants et plus ( art L262 du code électoral), l’élection au premier tour suppose uniquement qu’une des listes a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés.

4/ Sur la fin des fonctions des élus sortants : fin du mandat des conseillers municipaux sortants au 1er tour de scrutin, soit le 23 mars; fin du mandat pour le maire et les adjoints sortants à l’ouverture de la première séance du conseil municipal .

Guide de l'UMO : l'installation du conseil municipal - 24/03/2014
Retrouvez notre guide sur l'installation du conseil municipal consultable en ligne.
LE 12 MAI
Conseil d'administration de l'UMO
LE 11 JUIN
Universités des nouveaux maires et des présidents d'EPCI de l'Oise
LE 18 OCTOBRE
Assemblée Générale de l'UMO
Election - Elections européennes - 15/04/2014
Statut de l'élu - Mise à jour du guide "Statut de l'élu" de l'AMF - 26/03/2014
Election - Circulaire relative à l’élection et mandat des assemblées et des exécutifs municipaux et communautaires - 20/03/2014
contact
-
liens utiles
-
plan du site
-
mentions légales

L'édito du Conseil Général